Les compétitions 2017


La Sumobot

Quand ? Le 25 février 2017

Où ? Dans les locaux de l’ESIEE à Noisy-le-Grand

Quels robots ? Tori et Aeris dans la catégorie des confirmés

Quels adversaires ? 20 robots s’opposaient à nos robots cette année 

Déroulement

Nos deux robots Sumo, Tori et Aeris, le petit nouveau de l’année, ont été homologués en début d’après-midi sans souci. Les matchs ont débuté peu après.  

Le tournoi s’organisait en compétition à double élimination. Alors qu’Aeris gagnait ses premiers matchs, Tori perdait son premier combat et se retrouvait dans la “ronde de la seconde chance”. 

Grâce à une vitesse accrue et des capteurs à l’arrière, Tori était moins vulnérable qu’en 2016 et se positionne à la 7e place du classement.

Aeris, avec ses puissantes chenilles, se positionne à la 5e place du classement. 

Prix

Remarqués par tous, nos robots ont beaucoup été complimentés pour leur finition et leur complexité technique. Aeris en a surpris plus d’un grâce à sa forme et à sa mécanique et a remporté le Prix du design.

Sumobot_2017_1 Sumobot_2017_2 Sumobot_2017_3

Le Tournoi national de robotique

Quand ? Les 13 et 14 mai 2017

Où ? Dans la salle des fêtes de Milhaud, près de Nîmes

Quels robots ? Tori en D1 et Aeris en D2, tous les deux dans la catégorie Mini sumo

Quels adversaires ? 35 robots s’opposaient à nos robots cette année 

Déroulement

Le tournoi s’est déroulé sur deux jours : le samedi était une journée consacrée aux enfants et aux homologations ; le dimanche était dédié aux matchs.

Nos deux robots ont été homologués sans souci et nous avons pu profiter de la première journée pour présenter notre association, nos robots et nos partenaires aux petits et aux grands ! De belles rencontres !

Lors des poules qualificatives du dimanche matin, Aeris a fini 1er ex-aequo avec 2 autres robots dans une poule qui en comprenait 5. Malheureusement, Aeris ne s’est pas qualifié pour la suite notamment en raison de moteurs pas encore suffisamment puissants et une détection à une trop grande distance qui lui faisait perdre ses repères.

Quant à Tori, il n’a pas réussi à se qualifier en arrivant 3e sur une poule de 4 robots. Malgré des améliorations apportées, Tori manquait de vitesse et ses atouts n’ont pas pu être dévoilés ! Il faut avouer que les robots de cette année étaient costauds !

Ainsi, de nouvelles améliorations sont prévues, pour l’année prochaine peut-être !?

Affiche_2017 TNRS_3 TNRS_2